VILLIOT Emile, Alexandre

 

VILLIOT Emile, Alexandre, mort pour la France le 25 septembre 1915

 

 

Né le 28 novembre 1885 à Tremblay-lès-Gonesse, Emile Alexandre Villiot réside à Paris, avenue de la Motte Piquet, dans le 15e arrondissement lorsqu’il est appelé aux armées. Il a des cheveux et des yeux bruns, mesure 1,65 m et est assez cultivé. Il sait lire écrire et compter et travaille comme vendeur avant son service militaire. Il travaillera ensuite dans le tourisme et parlera l’anglais pour avoir  suivi des cours à Londres à la London Upwood Park School, en 1911. Il sera recruté par le casino de Dinard et travaillera alternativement sur la Côte d’Azur.

 

Son recrutement militaire a été géré par Chambéry, en raison de la résidence de ses parents domiciliés en Savoie. Bon pour le service armé, classé dans 1ère partie de la liste, il a été incorporé au 158 RI à Moûtiers le 8 octobre 1906 et a terminé son service militaire  le 25 septembre 1908, avec en poche son certificat de bonne conduite  et un brevet de brevet de vélocipédiste.

 

Rappelé à l’activité par suite de mobilisation générale, il  arriva au corps le 3 août 1914, Passe au 99e RI le 2 septembre 1914 est  tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 au Bois Bricot, près de Perthes.

 

Le Journal de marche et des Opérations du 99ème RI s’arrête à la date du 30 juin. L’historique du régiment permet toutefois de préciser les circonstances dans lesquelles a té tué Émile, Alexandre Villiot.

 

JMO du 99ème régiment d’infanterie (résumé)

 

Le 99ème  régiment d’infanterie est en Champagne depuis août et fournit une somme de travail extraordinaire. Il doit préparer pour une grande attaque le secteur qui lui est confié. L’offensive est proche et le commandement fonde de grands espoirs sur elle. Jour et nuit, tout le monde s’affère à la construction de boyaux larges et profonds, de parallèles de départ, d‘abris, etc.

 

Préparée par un bombardement de soixante-douze heures, 1’attaque est déclenchée le 25 septembre 1915 à 9 h 15, le régiment s’é1ance plein de confiance dans le succès. L‘ennemi surpris réagit et se rend compte de sa défaite.

 

L’attaque se solde par une avance de plusieurs kilomètres, de nombreux prisonniers, la prise d‘un important matériel. Ce fait d‘armes vaut au 99ème une citation à l’ordre de l‘Armée, son drapeau reçoit la croix de guerre avec palme.

 

Au cours de l’attaque le caporal Emile, Alexandre VILLIOT est tué, au Bois Bricot.

Alexandre, Emile VILLIOT est  tué à l’ennemi le 25 septembre 1915, au Bois Bricot, près de Perthes



Réagir


CAPTCHA