LUCAS Etienne, Louis

LUCAS Etienne, Louis  , mort pour la France le 8 août 1918

 

Fils d’Henri Charles Lucas et de Catherine Lemal ; Etienne, Louis Lucas est né à Tremblay-lès-Gonesse, au domicile de ses parents, le 7 juillet 1897. Lors de son recensement par l’autorité militaire, ses parents sont domiciliés Orry-la-Ville canton de Senlis département de l’Oise. Inscrit sous le n° 69 de la liste du canton de Senlis, il est classé dans la 5e partie de la liste de 1915, dans la 1ère partie en 1916.

 

Incorporé à dater du 9 août 1916, il arrive au corps le jour même.

Il est affecté au 48e régiment d’Infanterie le 11 février 1917puis  au 332e régiment d’Infanterie le 3 septembre 1917. Il est tué à l’ennemi le 8 août 1918 à Villers aux Érables (Somme).

Il sera cité pour son courage le 3 septembre 1918 :

« Excellent soldat très courageux et plein d’entrain, blessé une fois au cours de la campagne. Tombé glorieusement le 8.8.18 au cours d’une progression, sous de violentes rafales de mitrailleuses.

Croix de guerre étoile de vermeil. »

 

Journal de marche et des opérations du 332e RI

Vendredi  7 août

À Chassemy. État Major 6e bataillon, 1 section mitrailleuse.

Aux tranchées : 5e  bataillon - 2 sections de mitrailleuses.

6e bataillon : exercice à Chassemy. 5e bataillon : Travaux.

Compagnie E : abris blindés - Compagnie F : coupure des CBR (chemin de fer banlieue de Reims) -

Compagnie G : réseau de poche d’eau - Compagnie H : organisation de l’île

Réserve : Boyau du chef de bataillon à la Compagnie H.

Bombardement.

À 4 heures une pièce de 75 à la Compagnie H a tiré 35 obus sur la culée nord.

L’artillerie allemande a répondu trop tard par 26 obus.

À 16 heures tir des 58 sur le CBR

 

Samedi 8 août

À Chassemy :  État Major  6e bataillon - 1 section de mitrailleuse.

Aux tranchées 5e bataillon :  2 sections de mitrailleuses.

6e Bataillon : Exercice au sud-est de Chassemy.

Travaux / Compagnie E : abris blindés. - Compagnie F : coupure du CBR - compagnie B : observatoire encore du bois - Compagnie H : organisation de l’île - Réserve : Travaux divers.

Bombardement.

40 obus sur Chassemy

 

 

Etienne, Louis Lucas est mort pour la France au cours de la bataille de l’Aisne, à Chassemy 

victime de l'un des bombardements qui ont frappé la localité



Réagir


CAPTCHA