DUVAL Stanislas, Julien

 Duval Stanislas, Julien mort pour la France, le 24 décembre 1914

Fils de Pierre, Henri Duval et de Elvire Delahaye domiciliés à Tremblay-Lès-Gonesse, Stanislas, Julien  Duval  nait le 3 juin 1894, au domicile de ses parents. Sa fiche matricule signale des cheveux blonds, yeux châtains, front large, nez droit, en saillie sur un large visage marqué  d’une cicatrice sur la joue gauche, mais ne dit rien de sa taille et de son degré d’instruction

 

Inscrit sous le n° 2016 de la liste du canton de Gonesse, il ne se présente pas à la convocation du Conseil de révision, qui le déclare bon absent.

 

Incorporé par les soins du bureau de recrutement de Bourg, il est incorporé au 10ème régiment de chasseurs à pied, matricule 4280, à compter du 9 septembre 1914. Arrivé au corps le 11 septembre 1914 et chasseur de 2e classe, il  ne survivra qu’un peu plus de deux mois à son incorporation. Il est porté disparu le 24 décembre 1914 à Noulette. Présumé TCH (tombé au champ d’honneur), il est rayé des contrôles le 25 décembre 1914. Par jugement du tribunal de Pontoise en date du 2 février 1921, il sera officiellement déclaré décédé le 24 décembre 1914

 

Extrait du Journal de Marche et des opérations du 10ème BCP

 

 « 24 décembre : Continuation des travaux d’aménagement. Le soir à 21 heures l’ennemi ouvre une fusillade très vive à la faveur de laquelle il essaie de jeter des bombes sur les tranchées du bois des Boches. Quatre voitures automobiles, transportant des canons révolvers et des mitrailleuses, se portent à hauteur des premières lignes allemandes ; toutes ces tentatives sont repoussées par le feu de nos sections. »

 

 



Réagir


CAPTCHA